L’hospitalité définit la philosophie de la famille Fiorentino depuis trois générations. L’ancienne villa de Positano fut à l’origine bâtie en tant que cabinet de chirurgie pour Domenico Fiorentino, affectueusement appelé « Don » par les habitants de Positano.

NOS APPARTEMENTS

NOS SERVICES

Aujourd’hui, il est encore possible d’admirer la croix de fer sur le mont Positano, illuminée en mémoire du premier médecin de Positano, que Don Domenico a installée à l’occasion du 50e anniversaire de son diplôme en médecine et chirurgie, pour la protection de tous les citoyens de Positano et des milliers de touristes qui viennent des quatre coins de la planète.
Déterminé à suivre la vocation de son père, Vito Fiorentino a célébré en 2015 le 50e anniversaire de son diplôme en médecine et en chirurgie en rénovant la villa et en créant une structure pour accueillir les hôtes du monde entier.

Le bâtiment s’élève sur quatre niveaux et comprend des appartements et des suites, un solarium, des piscines à débordement, un spa et un bar.

Aujourd’hui, Domenico Fiorentino, gérant de la villa, offre à ses hôtes une atmosphère confortable et une grande attention aux détails, afin qu’ils puissent passer des vacances inoubliables et parfaitement détendues et ressuscite ainsi, à sa manière, la passion et les valeurs de ses prédécesseurs.

Son lien avec la tradition se retrouve dans ses peintures qui recréent certains des meilleurs points de vue de Positano et de la côte, et qui sont exposées dans chaque pièce de la villa.
Depuis plus d’un demi-siècle, ceux qui choisissent la Villa Fiorentino à Positano pour célébrer le plus grand jour de leur vie ont toujours eu le sentiment d’être accueillis non pas en tant qu’invités, mais en tant que membres de la famille.

Un bref message à tous ceux qui visitent Positano pour la première fois : en raison de sa morphologie naturelle, Positano est très verticale, et les escaliers font donc partie de cette belle ville, avec toutes ses maisons accrochées aux falaises qui descendent jusqu’à la mer. Mais cela en vaut vraiment la peine une fois dans une vie !